Vaccination des Chapers

Pour protéger nos petits Chapers, il faut les vacciner de toute urgence

Le 31 août 2012, notre présidente a écrit ce communiqué :

"Suite à la visite chez notre vétérinaire pour un chat sauvage d'un an, arrivé chaton à l'association, nous avons découvert que la leucose (maladie contagieuse - par la salive et les selles - et mortelle) était présente à l'association.
Certains de nos chats étant sauvages, nous sommes et seront dans l'incapacité de les vacciner et d'empêcher l'éradication totale de cette maladie avant un certain temps. Aussi, nous sommes, pour le moment, dans l'incapacité de rentrer de nouveaux chats et chatons. Rentrer un nouvel animal serait l'exposer à une mort probable et nous nous refusons à faire prendre le moindre risque à celui-ci.
Un appel aux dons sera prochainement lancé afin de financer une campagne de vaccination massive sur les chats de l'association pouvant l'être.
Nous vous remercions pour votre compréhension et votre aide éventuelle."

Aujourd'hui, l'association Chaperlipopette 77 lance un appel aux dons afin de financer cette campagne de vaccination qui permettra de protéger un maximum de nos petits protégés. Une fois de plus, nous comptons sur votre générosité car nous n'avons pas le choix; les derniers sauvetages ont mis nos finances à secs. S'il vous plait aidez nous pour les aider, eux !

Voici le devis élaboré par nos vétérinaires :

devix-vaccins2.jpg

Pour participer au financement de ce projet, vous pouvez soit en cliquant ICI faire un don via Paypal ou nous envoyer votre don par courrier à l'adresse suivante :

Chaperlipopette 77 - 3 rue de la Tourelle - hameau de Maurevert - 77390 CHAUMES EN BRIE -

Pour toute information, vous pouvez vnous contacter à chaperlipopette777@gmail.com ou en cliquant ICI

MERCI POUR VOTRE SOUTIEN

L'association ayant pour vocation l'identification et la stérilisation des chats libres, la présidente de l'association a aujourd'hui sous son toit un peu plus de 80 chats. Son choix s'est, principalement, porté sur les inadoptables, nombre d'entre eux sont vieux, malades, FIV ou sauvages (sur 80 chats, ils sont une cinquantaine).

Si tous les chats adultes ont été testés à leur arrivée, ce n'est pas le cas des chatons sur lesquels les tests ne sont pas fiables. Rentré chaton, le chat leucosique était un sauvage ayant un coryza chronique qui, voici 10 jours a très mal évolué ;  il a fallu l'euthanasier.

Son frère, rentré en même temps au sein de notre association, a aujourd'hui une tumeur abdominale qui laisserait supposer qu'il est positif également (découverte avant, celui-ci n'a pas et testé).

La leucose se transmettant par la salive et les selles, les risques de contamination sont grands dans une telle communauté. Si les chats en bonne santé sont susceptibles d'évacuer la maladie tout seul, il n'en va pas de même sur un organisme affaibli. Cela signifie que les FIV, les vieux et les non soignables comme les sauvages attraperont la maladie a la moindre faiblesse de leur organisme.

La présidente prend toutes les précautions possibles pour limiter la contamination (multiplication des bacs à litière et des gamelles), elle ne peut pas faire plus.

A l'heure d'aujourd'hui, nous sommes incapables de dire qui est positif ou négatif, il nous faudrait tester toute la population, isoler les positifs des négatifs, ce qui nous est impossible de faire. Nous avons donc fait le choix d'une campagne de vaccination massive protégeant les négatifs et aidant au renforcement des défenses immunitaires des positifs.  

A la veille de l'entrée en hiver, il n'est pas impossible que nous ayons une hécatombe avec l'arrivée du froid si les chats ne sont pas protèges rapidement. La leucose ne fait pas mourir le chat immédiatement, elle détruit peu à peu ses défenses immunitaires. Un chat porteur de la leucose a une espérance de vie très faible à partir du moment où la maladie est dans son organisme.

Caillou et son frère ont à peine à an. Nous avons sauvé tous ces chats d'une mort certaine, aidez-nous à les protéger d'une mort probable au sein de l'association ...

26/09/12 : 1ère séance de vaccination : 4 Chapers vaccinés contre la leucose (40 euros *4 = 160 euros)

Rappel : 09/11/12

02/10/12 : 2ème séance de vaccination : 4 Chapers vaccinés contre la leucose (40 euros *4 = 160 euros)

Rappel : 13/11/12

Soit 320 euros de vaccins au 02/10/12

Le site CLICKANIMAUX a lancé également un appel aux dons et a réussi à réunir la somme de 1680 euros

ce qui va permettre à l'association de poursuivre les vaccinations des petits Chapers qui peuvent l'être.

Un ENORME merci à tous ceux qui ont rendu la chose possible.

flip1110.jpg

Date de dernière mise à jour : 30/09/2013